CONNECTER. C’est le mot que j’ai élu en tant que phare pour l’année en cours. C’est l’arrière-plan de mon hiver. C’est l’essence qui a guidé – déjà – plusieurs de mes choix, de façon délibérée ou non. Parce que je l’ai choisi soigneusement, ce mot. Parce que je me suis permis de l’oublier, aussi. De lâcher prise.

Avec l’arrivée du printemps, toutefois, je trouvais opportun de faire la rétrospective des trois premiers mois de l’année. Pour ce faire, j’ai ressorti mes réflexions hivernales de Partir du bon pied et je les ai relues. Pour m’en imprégner à nouveau. Pour retrouver mes priorités, mes objectifs. Pour poser à nouveau un regard sur tout ce qui avait fait émerger ce mot : CONNECTER.

L’an dernier, j’avais décidé de ralentir. De prendre du recul sur ma vie. Ça m’a confronté à l’immensité de ce qui pouvait s’offrir à moi. Et, cette année, j’ai décidé de me connecter…

À moi, à mes rêves, à mon bonheur.
À mon intuition. À mon imaginaire.
À ma créativité. À mes émotions.
À mes ressentis.

À mes enfants. Aux autres.
Aux petites choses qui m’entourent.
À Mère Nature. Surtout.

À l’ici. Au maintenant.
À l’essentiel.