Des journaux intimes aux rêves griffonnés dans mes cahiers, de mes sites Web d’adolescente à mon blogue actuel, j’ai toujours pensé que les mots étaient chargés d’une force extraordinaire. Au cours de ma vingtaine, j’ai étudié, écrit, fait et pensé le théâtre. Mes mots auront été sources d’expression et éléments de la communication la plus simple qui soit.

Au cours des dernières années, j’ai décidé de réaffirmer cette sphère de ma vie, d’abord en retournant étudier en relations publiques, puis en créant mon blogue, Espresso double, un espace consacré à deux de mes grandes passions : la communication et… le café! J’ai eu envie d’assumer mon amour de la recherche, mais également mon désir de communiquer à travers écran, #hashtags et clavier.

Accompagnée de mon éternel café, je comptais réfléchir sur la communication et tenter de vous la simplifier en toute modestie. Sur une note plus légère, je voulais également vous faire part de mes découvertes et de ma vie de communicatrice, avec tout ce que cela implique d’organisation, de vie de bureau, de timidité à camoufler et de gribouillis dans l’agenda.

Mais voilà!

Je me suis rendu compte que mes réflexions… je voulais plutôt les garder pour moi, pour mes projets personnels. (Je vous en reparlerai!) J’ai tenté quelques articles, ici et là, mais je suis évidemment restée en surface, en terrain connu et évident. En parallèle, je n’ai toutefois pas cessé de m’intéresser et de tenter d’intégrer à ma vie davantage d’équilibre, de simplicité, de slow. Celles et ceux qui me suivent depuis longtemps se souviendront que j’étais très prolifique sur mon blogue quant à ces sujets. Je suis loin d’être parfaite et j’évolue graduellement à travers tout cela, mais j’ai envie d’écrire à nouveau sur ces thèmes si importants, et ce, sans prétention.

Ça vous dit, vous aussi?

Sur les réseaux sociaux
Facebook
Twitter
Instagram
LinkedIn

Note – Les opinions exprimées sur ce blogue sont les miennes et ne reflètent pas celles de mon employeur.

Enregistrer

Enregistrer